Humour et réflexion avec la série "Les Indices pensables"

A partir des interrogations des jeunes, l'auteur se livre à une série d'enquêtes sur la question de l'existence de Dieu. Avec humour, il compare les affirmations des grands courants de la pensée humaine depuis l'Antiquité avec la réalité, afin de voir si telle ou telle représentation du monde est encore compatible avec le réel. Un volume aborde l'histoire du saint suaire de Turin et explique les différentes enquêtes scientifiques qui ont été menées sur cet objet sacré.

Des véritables intrigues policières dans l'histoire de la pensée, qui nous font approcher l'essentiel... des supports ludiques de spiritualité pour les jeunes et les adultes.

  • Si l'analyse au carbone 14 avait dit le dernier mot du fameux linceul de Turin, il ne serait plus question de s'y intéresser. Mais il y a du nouveau. Ce grand drap de lin n'a pas fini de nous surprendre, lui qui conserve depuis des centaines d'années l'empreinte d'un homme qui a subi une passion exactement identique à celle du Christ, jusque dans son identité de "Roi des Judéens" affichée sur la croix par Ponce Pilate, qui lui a valu la couronne dont témoignent les évangiles et le linceul. Pour la première fois une bande dessinée relate les différentes étapes de cette grande enquête encore ouverte. Elle révèle 20 énigmes pour l'intelligence qui constituent - non pas des preuves - mais autant d'indices qui permettent au lecteur de 13 à 93 ans, de se faire sa propre idée de la question. En progressant dans cette quête, nous avons la surprise de découvrir les réponses éclairantes apportées par la recherche à d'autres questionnements essentiels où foi et raison sont en dialogue.

  • Ce nouvel album, le quatrième et dernier de la saison 3 peut être lu indépendamment des précédents.

  • Suite immédiate du Tome 9 : Les Faussaires du Logos. Première Bd de thriller théologique.

    Où l'on découvre comment un Pape fut assassiné sur ordre d'un empereur du VIIe siècle, qui avait décrété l'interdiction absolue de parler d'une certaine question de théologie... La question interdite ! Où l'enquête nous apprend qu'à l'origine de cette exigence se cachait une falsification montée par d'authentiques faussaires entrés par effraction dans la grande aventure de la théologie pour influencer toute recherche visant à mieux comprendre qui est Jésus, entre Terre et Ciel.... Cette mystérieuse question étant interdite, on devine que sa réponse le fut encore davantage. Elle coûta la vie à ceux qui eurent le courage de la transmettre. Elle ne pouvait qu'être murmurée de coeur à coeur, pour se libérer des murs où le pouvoir et les faussaires du Logos l'avaient emmurée. Dans la grand histoire de la pensée, une histoire vraie, forte comme un roman : une étonnante intrigue policière qui nous fait approcher l'essentiel...

  • Comment des faussaires ont-ils réussi à s'introduire par effraction au début du Ve siècle, dans la grande aventure de la pensée chrétienne, au moment où celle-ci était occupée à travailler avec une grande intensité, pour essayer de mieux comprendre QUI est Jésus de Nazareth ? Ces imposteurs -aujourd'hui identifiés- réussiront-ils à imposer leur propre idée du Logos, qui a pourtant été condamnée par plusieurs conciles car elle n'était pas compatible avec le message originel? Ces faux-monnayeurs de la foi seront-ils capables de tromper des grands docteurs dans les débats passionnés des conciles d'Éphèse et de Chalcédoine, au point d'influencer encore notre époque ? Cette nouvelle étape de l'enquête permet au lecteur de découvrir des épisodes passionnants, jusqu'ici réservés aux spécialistes et qui apportent désormais un éclairage nouveau sur l'origine et le sens des mots : incarnation, trinité, assumer, théotokos... Une véritable intrigue policière dans l'histoire de la pensée, qui nous fait approcher l'essentiel...

  • Pourquoi un empereur a-t-il interdit que l'on discute d'une certaine question de théologie ? Quels étaient les enjeux de ces brûlants débats ? Comment des faussaires du IVe siècle ont-ils réussi à perturber la réflexion des théologiens jusqu'à nos jours sur des questions aussi essentielles que l'identité du Christ et la Trinité ?Dans cette nouvelle saison des Indices pensables, Tom et Marine questionnent l'histoire de la pensée. Réussiront-ils à remonter aux sources de ce qui est dit du Mystère du Christ ? Nous partageons leur stupéfaction à la découverte d'erreurs de traductions, de malentendus et de graves contresens, introduits parfois intentionnellement et qui conduiront aux crimes dont furent victimes le Pape Martin et le théologien Maxime. Autant de faits authentiques qui jalonnent les étapes de ces développements de la pensée, trop souvent enfouis dans les sables de l'oubli...
    Un thriller théologique ?

  • C'est donc le 7° album de la série "Les indices pensables". Cette série raconte une grand enquête pour voir s'il y a des indices qui pourraient aider les gens à réfléchir sur la fameuse question de l'existence de Dieu.
    Et la surprise étonnante, c'est qu'on trouve des indices et qu'on peut donc y voir beaucoup plus clair qu'autrefois sur cette question, car peu à peu, l'humanité a pu se libérer des fausses croyances qui entravaient l'exercice normal de l'intelligence....

    Que signifie ce titre étrange ? Peut-on "effacer" des jours ? Quel suspense !!

    Et puis il y a de l'humour et des beaux dessins, et pourtant, on ne rêve pas...

  • C'est une des découvertes scientifiques les plus révolutionnaires du début du XX° siècle : "Nous ne sommes pas dans un cosmos, mais dans une cosmogénèse", autrement dit : l'Univers n'a pas été crée d'un coup, ni en une seule semaine, mais il est construit par étapes successives, dans une progression qui va toujours du plus simple vers le plus complexe, et il est encore en cours de création.

  • Cet album BD, tout en étant autonome, s'inscrit dans une série déjà bien installée : près de 40.000 exemplaires vendus. Les premiers tomes, déjà réédités à plusieurs reprises, ont été primés au Festival d'Angoulême. Pour la première fois, une série rend accessibles des indices permettant d'avancer dans une enquête honnête sur les origines. Le langage BD et l'humour permettent de rejoindre un très grand public et de lui faire découvrir des passerelles souvent ignorées entre les philosophies et les sciences, sans formation préalable, dès l'âge de 13 ans. Comprendre pourquoi le Pape Benoît XVI a pu déclarer en octobre 2008 : "Il n'existe aucune compatibilité entre création et évolution". Si l'Etre et le néant sont dans un bateau... Qui tombe à l'eau ? Sans doute tous ceux qui ont tenté de nous entrainer à leur suite sur de fausses pistes : les fondateurs de fausses croyances qui sont démasquées l'une après l'autre, grâce aux progrès de nos connaissances. Une libération qui nous permet d'y voir plus clair sur des questions comme l'existence de Dieu, dont nous ne prétendons pas avoir de preuves, mais des indices de plus en plus nombreux surtout : vérifiables. En effet, nouveauté de notre temps : il est devenu possible de comparer avec la réalité, les affirmations de grands courants de la pensée humaine, depuis l'Antiquité, afin de voir si telle ou telle représentation du monde est encore compatible avec le réel ou non.

  • Il y a 2 500 ans, les auteurs de la Bible n'ont pas cherché à rédiger un traité scientifique, et pourtant, ce qu'ils ont écrit sur l'Univers et sur l'Homme comporte des affirmations qui sont devenues, depuis peu, vérifiables par les sciences. Ce progrès considérable, trop rarement pris en compte, permet à chacun de pouvoir faire le tri entre le vrai et le faux, parmi toutes les affirmations énoncées sur l'Univers et L'homme, dans toutes les traditions, depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours. Il est donc devenu possible de comparer l'enseignement biblique sur les origines, avec ce que nous savons de l'Histoire de l'Univers grâce aux sciences, afin de clarifier ce fameux débat qui agite créationnistes et évolutionistes depuis la parution du livre de Darwin. Une enquête, des tonnes d'indices et un brin d'humour, pour y voir plus clair...

  • Le hasard est-il en mesure de faire naître les nouveautés imprévisibles dont nous sommes témoins ? Le jeune Tom pousuit son enquête en interrogeant des spécialistes sur trois grands commencements que nous connaissons depuis les progrès des sciences : commencement de l'Univers lui-même, commencement de la vie, commencement de la pensée. Ce nouvel épisode permet au lecteur de découvrir les grands courants de la pensée humaine sur ces questions, et de les confronter avec les connaissances que nous en avons aujourd'hui. Car depuis le milieu du XXe siècle, on ne peut plus nous raconter n'importe quoi sur l'Univers, l'homme et les vivants. Il devient donc possible de vérifier par soi-même, si le hasard aveugle est capable d'écrire le moindre message intelligent, comme un message génétique, par exemple...

  • Les responsables de groupes d'aumônerie savent que les jeunes rencontrent des difficultés dans leur foi lors de la confrontation avec les interprétations de Darwin. Si, comme le disent les scientifiques, l'évolution se fait toute seule, par l'effet du hasard et de la sélection naturelle, si aucune intelligence ne guide cette progression depuis des milliards d'années, alors en effet, le Dieu de la Bible et de Jésus Christ risque d'être ravalé au rang des mythologies de l'Antiquité Grecque ou égyptienne, avec leur cortège de légendes. Il devenait urgent de prendre au sérieux cette question.Tout en évitant les pièges du créationnisme fixiste, du concordisme et les interprétations hâtives du matérialisme athée, Brunor nous plonge dans une enquête dont les indices, tous vérifiables, nous libèrent des fausses croyances et permettent de découvrir l'étonnant acuité des auteurs bibliques sur tous ces sujets : l'Univers n'a pas été créé en une seule semaine, mais il est construit par étapes successives, dans une progression qui va toujours du plus simple vers le plus complexe, et il est encore en cours de création. Comme le Pape Benoît XVI l'a rappelé aux chrétiens et au monde : La création n'est pas encore achevée.

  • Les responsables de groupes d'aumônerie savent que les jeunes rencontrent des difficultés dans leur foi lors de la confrontation avec les interprétations de Darwin. Si, comme le disent les scientifiques, l'évolution se fait toute seule, par l'effet du hasard et de la sélection naturelle, si aucune intelligence ne guide cette progression depuis des milliards d'années, alors en effet, le Dieu de la Bible et de Jésus Christ risque d'être ravalé au rang des mythologies de l'Antiquité Grecque ou égyptienne, avec leur cortège de légendes. Il devenait urgent de prendre au sérieux cette question.Tout en évitant les pièges du créationnisme fixiste, du concordisme et les interprétations hâtives du matérialisme athée, Brunor nous plonge dans une enquête dont les indices, tous vérifiables, nous libèrent des fausses croyances et permettent de découvrir l'étonnant acuité des auteurs bibliques sur tous ces sujets : l'Univers n'a pas été créé en une seule semaine, mais il est construit par étapes successives, dans une progression qui va toujours du plus simple vers le plus complexe, et il est encore en cours de création. Comme le Pape Benoît XVI l'a rappelé aux chrétiens et au monde : ''La création n'est pas encore achevée''.

  • Il y a 2 500 ans, les auteurs de la Bible n'ont pas cherché à rédiger un traité scientifique, et pourtant, ce qu'ils ont écrit sur l'Univers et sur l'Homme comporte des affirmations qui sont devenues, depuis peu, vérifiables par les sciences. Ce progrès considérable, trop rarement pris en compte, permet à chacun de pouvoir faire le tri entre le vrai et le faux, parmi toutes les affirmations énoncées sur l'Univers et L'homme, dans toutes les traditions, depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours. Il est donc devenu possible de comparer l'enseignement biblique sur les origines, avec ce que nous savons de l'Histoire de l'Univers grâce aux sciences, afin de clarifier ce fameux débat qui agite créationnistes et évolutionistes depuis la parution du livre de Darwin. Une enquête, des tonnes d'indices et un brin d'humour, pour y voir plus clair...

empty