Yishaï Sarid

  • Un historien israélien, spécialiste des processus d'extermination pendant la Shoah, devient guide des camps de la mort, accompagnant des groupes de lycéens dans leurs visites imposées au cours de « voyages de la mémoire ». Cette expérience, doublée de sollicitations diverses autour des différentes formes que prend l'entretien officiel de cette inflammable mémoire, entame progressivement et profondément son rapport au monde et aux autres. Sur l'échec de la transmission de l'histoire, un corps à corps explosif avec des questionnements vertigineux, aussi intimes que politiques.

  • Un agent important des services secrets israéliens spécialisé dans la mise en échec des attentats suicide se voit confier une mission particulière. Il doit entrer en contact avec Dafna, une romancière israélienne, en se faisant passer pour un jeune auteur en quête de conseils. Il nouera progressivement des liens d'amitié avec elle et lui proposera d'exfiltrer de Gaza son ami Hani, un poète palestinien atteint d'un cancer en phase terminale, afin de le faire soigner en Israël. Sa cible : le fils de Hani, chef d'un dangereux réseau terroriste.
    Mais à mesure qu'il pénètre les vies de Dafna et de Hani, le mur de ses certitudes s'effrite. Les deux écrivains rallument en lui des sentiments étouffés par des années d'interrogatoires musclés, de tortures et d'assassinats. Il poursuit néanmoins sa mission, tenu par un sens du devoir et des réflexes de soldat profondément enracinés. Mais pour combien de temps encore ?
    Thriller captivant, Le Poète de Gaza est une véritable opération à coeur ouvert sur la société israélienne. Sans anesthésie et sans concession.

  • Un jeune avocat qui effectue sa période de réserve doit examiner une plainte pour viol, déposée par une jeune soldate religieuse pratiquante, à l'encontre d'un jeune et brillant officier à la carrière sans tache... Des bunkers de la frontière libanaise à l'effervescence de Tel-Aviv, Yishaï Sarid brosse un portrait nuancé de la réalité israélienne et brouille les pistes de l'enquête pour ouvrir celles de la réflexion. Par l'auteur du «Poète de Gaza» (Grand Prix de littérature policière 2011).

  • C'est un avenir au goût de retour en arrière. Le peuple d'Israël revient au Livre au pied de la lettre et court à sa perte. À travers le récit du fils infirme d'un roi, sourd aux avertissements d'un ange qu'il prend pour le Diable, se joue l'éternel combat de la foi en Dieu et de la confiance en l'homme. Dans une fiction d'anticipation biblique, l'auteur du Poète de Gaza imagine la reconstruction d'un troisième temple à Jérusalem, pour mieux en prophétiser la destruction. Entre charge politique et démonstration par l'absurde, un précipité d'inquiétude lu comme une bande-annonce plausible en Israël. Lauréat du Bernstein Prize 2016.

  • La belle de Jérusalem

    Sarit Yishai-Levi

    Gabriela est issue d'une lignée de femmes maudites : chez les Ermoza, on est malheureuse en amour de mère en fille. Même sa mère, la belle Luna, qui fascinait tout Jérusalem par sa liberté et sa joie de vivre, a fini prisonnière d'un mariage sans amour.

    Alors que cette dernière vient de disparaître prématurément, Gabriela se penche sur le passé de celle qu'on surnommait la Belle de Jérusalem, et qu'elle n'a connue que froide et amère. Peu à peu se dessine sous ses yeux le portrait de quatre générations de femmes, malmenées par l'histoire, le poids des traditions, des superstitions et des secrets.

    Sur fond de bouleversements historiques, de la gouvernance turque à la création de l'État d'Israël, une saga magistrale où les destins d'un peuple et d'une famille se confondent.

    « BEAU, ENVOÛTANT... UN LIVRE ENCHANTEUR. » Haaretz.

empty