Jake Raynal

  • Qui est Jake Raynal ? Un ex-agent spécial relégué aux affaires non classées? Un étrange homme en noir ? Un pataphysicien égaré au XXXème siècle ? Ses nouveaux mystères constituent le catalogue d'une exposition peu visitée, rassemblant les énigmes, paradoxes et mythologies qui traversent notre époque et la rendent absurde, et donc globalement acceptable.

  • Le premier album de Jake RAYNAL révèle son extrême maîtrise d'un dessin qui n'est pas fait de demi-teintes. C'est un adepte du noir vraiment noir, qui se détache avec tranchant sur le blanc du papier. Son dessin, acéré, exprime un humour très spécial, décalé, froid et absurde. Il nous raconte à sa manière quelques-uns des grands phénomènes qui font l'actualité, entre le mystère universel et le fait divers. Les titres de ses histoires sont évocateurs : "J'ai décidé de dissoudre ma femme", "Inconvénients du surnaturel", "Le syndrome de Stockholm", etc. Autant d'occasions de profiter d'un humour à double détente, un peu comme si une voix intérieure riait en même temps que vous... Une découverte rare.

  • D. Fassin a partagé pendant deux ans le quotidien d'une brigade anti-criminalité. Loin des imaginaires du cinéma ou des séries, il raconte l'ennui des patrouilles, la pression du chiffre, les formes invisibles de violence et les discriminations. Cette enquête « ethno-graphique » montre à quel point les habitants de ces quartiers restent soumis à une forme d'exception sécuritaire.

  • Depuis le premier tome des aventures de Francis, les adeptes du Blaireau Farceur se sont multipliés comme des hamsters.

    Dans ce troisième opus, notre ami est de retour dans la campagne, mais en chasse, cette fois. Une quête ingrate et passionnée.

    Et toujours une nouvelle édition considérablement augmentée.

  • Après avoir été malade, raté sa vie, sauvé le monde et cherché l'amour, Francis revient pour affronter une nouvelle épreuve : la paternité !

    Longtemps attendu et réclamé par les fans, le tome 7 des aventures de Francis, le blaireau farceur, arrive enfin ! Mais pour ceux qui n'auraient pas encore la chance de le connaître, qui est cet animal et à quoi occupe-t-il son existence champêtre ?
    Francis, blaireau mâle de forte taille et de caractère impulsif, se promène dans la campagne. Parfois cherchant l'amour. Parfois sauvant le monde. De temps à autre, il veut mourir. Souvent, il rate sa vie où attrape des maladies. Ses différentes tribu- lations sont toutes réunies dans cette série instructive, qui a vu ses adeptes se multi- plier comme des hamsters. Aujourd'hui, Francis revient pour affronter une nouvelle facette de son existence : la paternité.
    Déjà un classique, l'animal est né dans les pages de l'obscure Sbrödj Review.
    Son destin, forcément farceur, a rencontré très tôt celui de la collection Delphine. Et bien lui en a pris. Rassemblant aujourd'hui une véritable communauté de lecteurs qui suivent avec délectations toutes ses cocasses mésaventures (aussi bien entre les pages de Fluide Glacial que dans les albums publiés chez Cornélius) Francis est de- venu un personnage inévitable des campagnes françaises, bondissant depuis plus de 20 ans à travers champs alors que ses auteurs poursuivent leurs expériences sur les animaux...

  • Une véritable ode à la nature : Francis, blaireau mâle de forte taille et de caractère impulsif, vit la nuit et se promène dans la campagne dans la journée.

    Les conséquences de cet acte inconsidéré sont toutes présentes dans ce livre instructif.

    Nouvelle édition considérablement augmentée.

  • Une ode à la nature : Francis, blaireau mâle de forte taille et de caractère impulsif, se promène dans la campagne. Les conséquences de cet acte inconsidéré sont toutes présentes dans ce livre instructif. Déjà un classique, l'animal est né dans les pages de l'obscure Sbrödj Review. Son destin, forcément farceur, a rencontré très tôt celui de la collection Delphine. Et bien lui en a pris. Dix ans plus tard, le succès est immédiat : les adeptes de Francis se sont multipliés comme des hamsters. Et les auteurs poursuivent leurs expériences sur les animaux...

    Dans ce cinquième volume de ses aventures, Francis, fidèle à sa légende, s'obstine à rater sa vie, et dans les grandes largeurs, de quarante façons différentes...

  • Les auteurs poursuivent leurs expériences sur les animaux : poussé à bout, éreinté par les multiples péripéties de son destin farceur, Francis le Blaireau a décidé de se suicider.
    On lira ses difficultés à y parvenir et à mener une vie normale ensuite.
    Encore une nouvelle édition considérablement augmentée.

  • Parce qu'il est plus que temps, Francis Blaireau Farceur s'efforce, dans ce nouvel opus de ses aventures, d'améliorer par tous les moyens qui se présentent le climat géopolitique de la planète ; et ce, même au détriment de sa vie privée et de son entourage.

    Mais Francis a le sens du sacrifice. Avec ce recueil tant attendu des nouvelles aventures du blaireau préféré des petits et des grands, vaccinez-vous tant qu'il en est encore temps contre l'épidémie de politiquement correct ambiant.

  • « La Société du Spectacle », la célèbre formule de Guy Debord ; les slogans de mai 68, tels que « Sous les pavés la plage », « Jouissez sans entraves » ou encore « Ne travaillez jamais ! » ; les affiches et les bandes dessinées détournées : tout cela fait désormais partie de l'imaginaire collectif. L'aventure de l'Internationale Situationniste, le mouvement poético-politique créé par Debord, est moins connue. Ce sont pourtant les Situationnistes qui, dans l'ombre des insurrections estudiantines, ont transmis à la jeunesse leurs idées créatrices et subversives, dans le but d'en faire des chantres d'une nouvelle vie, poétique et quotidienne.

  • Nous sommes en guerre.

    Le renforcement constant de la lutte antiterroriste et la mise en place d'un état d'exception permanent font chaque jour davantage craindre les pires dérives. La première d'entre elles : que les militaires prennent subrepticement le contrôle de la République en France.

    Ce scénario-catastrophe n'est pas un fantasme complotiste, il est le fruit d'une histoire qui appartient pleinement à la Ve République. Forgée dans la lutte anticoloniale, en Indochine et en Algérie, la doctrine de la guerre révolutionnaire, ou contre-insurrectionnelle, a inspiré des générations de militaires français. Elle a placé au centre de l'attention stratégique la propagande, le quadrillage du territoire, la surveillance des populations civiles ; elle a justifié le recours à la torture pour traquer et détruire l'« ennemi intérieur », et a provoqué des milliers de victimes. Autrement appelée la « Septième Arme », cette doctrine attribue aux militaires un rôle politique dans le maintien de l'ordre sur le territoire.

    Réhabilitée dans les années récentes par les exigences de la lutte antiterroriste, la Septième arme et son histoire ont beaucoup à nous apprendre sur le risque que de telles idées et pratiques font courir à notre démocratie.

empty