Paul-Claude Racamier

  • Au terme d'un long parcours de recherche et jusqu'à ses plus récents travaux, Paul-Claude Racamier propose l'exploration d'un domaine clinique ancien comme le monde et cependant nouveau : l'inceste.
    Inverse de l'oedipe, dérivé malencontreux de la séduction narcissique et de l'antoedipe, charnière entre psychose et perversion, et secret de tant de pathologies troublantes et mal comprises, l'incestuel complète les avancées originales de l'auteur dans la clinique et la théorie psychanalytique de l'individu et de la famille.
    « L'incestuel, c'est un climat : un climat où souffle le vent de l'inceste, sans qu'il y ait inceste. Le vent souffle chez les individus ; il souffle entre eux et dans les familles. Partout où il souffle, il fait le vide ; il instille du soupçon, du silence et du secret ; il disperse la végétation, laissant cependant pousser quelques plantes apparemment banales, qui se révèlent urticantes.»

  • « Le mouvement pervers narcissique est une façon organisée de se défendre de toutes douleur ou contradiction internes et de les expulser pour les faire couver ailleurs, tout en se survalorisant, tout cela aux dépens d'autrui et non seulement sans peine mais avec jouissance. L'objet de la perversion narcissique est interchangeable : rien de plus et rien de moins qu'une marionnette. C'est un ustensible. » Si l'on parle aujourd'hui des pervers narcissiques, c'est grâce à Paul-Claude Racamier. Psychiatre et psychanalyste, il est le premier à avoir révélé et décrit, à la fin des années 1980, les perversions narcissiques et leur fonctionnement. Quel est le secret de la « pensée » du pervers narcissique ? A-t-il une vie intérieure

  • Les schizophrenes

    Paul-Claude Racamier

    • Payot
    • 14 Avril 2001

    Pionnier de l'approche et de la cure psychanalytique des psychoses, paul claude racamier montre, dans cet ouvrage devenu un classique, à quelles complexités de la vie mentale se livre le moi schizophrénique.
    Jusqu'oú le moi peut-il aller trop loin ? quelle différence existe-t-il entre psychose et folie ? comment faire pour être en n'étant pas ? telles sont quelques-unes des énigmes soulevées par racamier, qui présente pour la première fois des notions nouvelles ou renouvelées comme la séduction narcissique, l'antoedipe et la paradoxalité. éclairant les ressorts universels de l'existence humaine, elles n'ont pas fini de faire leur chemin dans la connaissance des groupes et des familles comme des individus.

  • Pour faire son deuil, il faut en être capable. Certaines personnes n'y arrivent jamais. Elles « gèlent » le travail de deuil ou refusent même de se considérer comme endeuillées. Ces deuils non faits, ou ratés, sont mis en attente, ils pèsent, engendrent un « magma » psychique, une souffrance qui peut conduire à la dépression et, parfois, au suicide. Dans d'autres cas, la personne cherche à se débarrasser de ce magma, s'arrangeant pour que quelqu'un d'autre porte le deuil à sa place. On se situe alors dans le registre de l'emprise sur l'autre, des techniques de manipulation de la perversion narcissique. Tous ces comportements, toutes ces souffrances dont résultent fantômes familiaux, enfants de remplacement, périodes d'infertilité, violences, ont une source : un deuil « originaire » auquel il s'agit de remonter, car il ouvre à la capacité de faire des deuils. C'est de l'échec ou de la réussite de ce premier deuil que dépendent, pour chacun d'entre nous, la réussite ou l'échec de tous les deuils et de toutes les séparations qui jalonneront ensuite notre vie.

  • " depuis toujours j'ai aimé découvrir des horizons inconnus et des recoins imprévus.
    Depuis toujours j'ai aimé faire partager le plaisir de mes découvertes. ". l'auteur qui s'exprime ainsi livre le fruit de recherches qu'il mène depuis une quinzaine d'années.
    Du seuil originaire aux dépressions exportées, de la séduction narcissique des énigmes de la psyché que convie cet ouvrage nourri d'expérience clinique et riche en aperçus originaux.
    Se situant au confluent de l'individuel, du familial et de l'institutionnel, sur la crête entre catastrophe psychotique et créativité, au coeur de la pensée des origines, dans les dédales de pathologies obscures et dans la perspective inédite de la topique interactive, paul-claude racamier propose un éclaircissement pour l'observation clinique, des bases pour la théorie familiale et un renouveau pour la théorie psychanalytique.

  • Un divan devant un fauteuil : c'est ainsi qu'est matériellement circonscrite la situation où le psychanalyste intervient en tant que tel. Mais hors de son fauteuil et sans son divan, que peut-il faire ? Que se passe-t-il lorsque le psychanalyste travaille dans des organismes de soins destinés à des patients psychotiques, qui souffrent psychiquement mais n'ont pas les possibilités psychologiques de bénéficier des ressources propres à la situation psychanalytique ?
    Expériences personnelles et documents en main, Paul Claude Racamier, avec notamment René Diatkine, Serge Lebovici et Philippe Paumelle, essaie de répondre à l'un des voeux les plus difficiles que Freud ait exprimés : celui que la science psychanalytique féconde la pratique psychiatrique.

  • Dans cet itinéraire de psychanalyste et de psychiatre, le docteur Paul-Claude Racamier évoque ceux qui souffrent d'un vide stérile, en eux et autour d'eux, " l'antimatière psychique ".
    Depuis les frustrations et la dépendance des nourrissons jusqu'aux ruptures dans la construction du Moi adulte, il explore l'organisation de la psyché. Manies, dépression et hystérie sont autant de déraillements du Moi, riches d'enseignements sur la " personnation ".

empty