• « Il y a un temps pour tout », nous disent les Écritures. Et dans la crise décisive que nous traversons, le pape François n'en doute pas un instant : c'est le temps de changer.

    Né de sa propre expérience du confinement, ce dernier livre du pape est un vibrant appel à l'action. Alors que le monde traverse une nuit d'épreuves, il s'agit plus que jamais d'y discerner une dynamique de conversion. Comment un changement se produit dans l'Histoire, comment nous l'embrassons ou lui résistons, comment Dieu vient à chaque instant rencontrer notre condition.

    « Viens, parlons, osons rêver... », ainsi le pape interpelle-t-il chacun, qu'il soit croyant ou non. Ce faisant, comme le dit Mgr Benoist de Sinety, il nous invite « à rêver non pas de petits rêves personnels et autosuffisants, mais à rêver ensemble, à rêver grand ».

  • Au moment où les sociétés sont assaillies par une crise sanitaire extrêmement déstabilisante, ces mots du pape François appellent à nouveau au combat spirituel autant que politique.
    Cinq ans après l'encyclique Laudate si', le pape prolonge ici avec Carlo Petrini, fondateur du mouvement Slow Food, son exhortation à protéger notre « maison commune » des dégradations humaines et écologiques causées par notre système. Les deux hommes dénoncent ces autres virus que nous avons développés, une économie de marché sauvage, une injustice sociale violente. Mais ils entreprennent aussi, avec vigueur et profondeur, de dessiner les voies d'une écologie qui cesse d'être un slogan pour devenir un choix. Biodiversité, économie, migration, éducation, communautés : ces notions font l'objet d'une réflexion particulière, constructive et optimiste.
    Réunis par une même confiance dans un changement possible, le pape et le militant appellent toutes les compétences et les bonnes volontés à s'unir pour transformer notre vie et s'engager dans la défense d'une biodiversité indissociablement humaine et écologique. À ce titre, l'expérience des ethnies qui vivent en relation étroite avec la nature est essentielle à considérer : elles « ressentent nos propres ombres » que nous ne voyons pas nous-mêmes. Et les murs que nous construisons, à abattre.

  • Lettre Apostolique sous la forme de Motu Proprio Antiquum ministerium du Souverain Pontife Franciscus Établissant le ministère de catéchiste

    Ajouter au panier
    En stock
  • La fraternité est l'un des thèmes majeurs du pontificat de François. Il en fait le thème de sa troisième encyclique après «?Lumen Fidei?» et «?Laudato Si'?».

    À TOUTES LES SOEURS ET TOUS LES FRÈRES, À TOUS LES HOMMES ET FEMMES DE BONNE VOLONTÉ QUI PEUPLENT LA TERRE L'édition officielle de la Conférence des évêques de France

  • Chacun de nous est à la recherche d'un sens à sa vie, souhaite réaliser un rêve, combler un espoir. Pour le pape François, le secret du bonheur réside dans la liberté, qui peut faire d'une vie une existence riche, d'une personne un phare guidant son prochain.
    Dans ce livre, François nous emmène sur le chemin de l'accomplissement de soi et d'une joie immanente qui nous permet de surmonter nos peines et les difficultés de la vie. Il nous rappelle aussi que le bonheur est affaire, non pas de croyance, mais d'écoute, d'ouverture au monde et d'altruisme.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Pendant le confinement du printemps 2020, alors que l'Italie n'arrive plus à compter ses morts, une photo fait le tour du monde : le pape François, de son balcon, bénit la place Saint-Pierre entièrement vide. Les cérémonies de Pâques ont été annulées, les chrétiens souffrent de ne plus pouvoir se retrouver ni prier ensemble, mais le pontife est toujours là pour incarner le message de l'Église.

    François ressent la nécessité d'éclairer cette période d'obscurité, d'aider les gens à retrouver un sentiment religieux qui semble perdu avec la pandémie, de leur redonner un élan d'espoir et de solidarité, de foi et de courage. Profondément attentif aux dynamiques contemporaines, il se montre très critique à l'égard des gouvernements populistes : privilégier l'économie face à la Covid-19 s'apparenterait à un génocide. Ses discours quotidiens ne cessent de rappeler les trois grandes menaces qui pèsent sur le monde actuel : l'iniquité, le nouvel esclavage subi par les plus démunis et la ruine de la nature.

    Dans ce livre passionnant, rigoureusement documenté, Marco Politi décrit les bouleversements à l'oeuvre dans l'Église, et montre pourquoi le pape François, tandis que la pandémie continue de faire des ravages, est le seul dirigeant au monde capable de prendre le recul nécessaire pour penser la société de demain et favoriser sa renaissance.

  • De juin à septembre 2020, le pape François a élaboré une catéchèse intitulée « Guérir le monde », au cours des audiences générales à Rome. Comment apprendre à vivre avec cette pandémie, qui a profondément changé la face du monde et justement envisager le monde d'après ? Selon François, pour sortir d'une pandémie, il faut « guérir et se soigner mutuellement ». Ainsi, tous ceux qui prennent soin des personnes vulnérables doivent être soutenus dans leur service, a commencé le Pape, pour qui ce soin doit également s'étendre à la création. Le soin que l'on porte aux autres doit s'appliquer aussi en-vers la création. Pour ce faire, il est important de retrouver un regard contemplatif sur elle. Création et contemplation, les générations futures, le vaccin comme bien universel, la solidarité pour arrêter l'expansion de la pandémie figurent parmi les grands thèmes abordés.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le pape François est devenu une autorité morale mondiale incontestée. En dépit de son apparente popularité, François le réformateur est la cible d'attaques féroces : derrière les murs du Vatican, une guerre clandestine de délégitimation est en cours. En face, la mobilisation des partisans est faible, laissant le pontife dans une douloureuse solitude aux avant-postes.
    À travers une enquête lucide et remarquablement documentée, Marco Politi signe un document indispensable pour comprendre les enjeux de ce pontificat hors norme, qui marquera l'histoire de l'Église et du monde.

  • Dieu au coeur de la crise Nouv.

    «?Crise sanitaire, crise économique, sociale et même ecclésiale qui a frappé aveuglément le monde entier : la crise a cessé d'être un lieu commun des discours et de l'establishment intellectuel pour devenir une réalité partagée par tous. Ce fléau est une mise à l'épreuve qui n'est pas indifférente et, en même temps, une grande occasion de nous convertir et de retrouver une authenticité?».

    «?La tempête démasque notre vulnérabilité et révèle ces sécurités, fausses et superflues, avec lesquelles nous avons construit nos agendas, nos projets, nos habitudes et priorités. À la faveur de la tempête, est tombé le maquillage des stéréotypes avec lequel nous cachions nos «ego» toujours préoccupés de leur image ; et reste manifeste, encore une fois, cette appartenance commune (bénie), à laquelle nous ne pouvons pas nous soustraire : le fait d'être frères?».

  • Allons vers la joie

    Pape François

    Pour le pape François, la joie est belle, bonne et féconde. Elle est un don de l'Esprit qui ne nous abandonne pas, même lorsque nous traversons des moments difficiles.

    Mais, si la joie est un élan simple vers l'amour de soi, des autres et du Seigneur, elle n'est pourtant pas acquise et doit être cultivée au quotidien.

    Conscient que la joie ne se vit pas de la même manière selon le moment et le lieu de vie, le souverain pontife adresse à tous de précieux conseils. Il accompagne le lecteur de la douleur à l'espoir, de la solitude à l'amitié, de la peur au courage, du sentiment de vide intérieur à la foi, de l'offense au pardon... Car, il en est convaincu, notre bonheur passe par la solidarité et l'amour : c'est en se donnant que l'on connaît la véritable joie.

    Un livre lumineux pour qui souhaite trouver un sens à sa vie.

  • Sauver l'Église en la réformant.
    Dès le soir de son élection, le 13 mars 2013, la rumeur romaine commence à courir : « Non fa il papa ! » Il ne fait pas le pape. Il loge et travaille à la résidence Sainte-Marthe et non dans les appartements pontificaux, circule dans une voiture modeste, porte lui-même son cartable, se dit avant tout évêque de Rome, renonce à l'essentiel de la pompe pontificale, héritée de siècles de tradition.
    Rapidement, une vague d'enthousiasme parcourt le monde : enfin un pape libéral, ouvert, tolérant ! Mais ce pape pourra-t-il changer l'Eglise comme il en manifeste vite le désir ? A commencer par la curie romaine, l'ensemble des organismes du Saint-Siège supposés l'assister dans sa mission de pasteur suprême.
    Abus sexuels au sein de l'Église, maladresses, réformes annoncées qui tardent à venir... Nombreuses sont les raisons qui poussent l'opinion à bientôt douter du nouveau pape. D'autant que la curie romaine et ses "habitudes" financières veillant sur le Vatican, ses juteux contrats et sa banque, ainsi que les opposants à la vision « bergoglienne » de l'Église catholique, ne manquent pas une occasion pour fustiger les réformes voulues par le pape François.
    Fondée sur une enquête menée à Rome, cette biographie explore sept ans de papauté et éclaire les difficultés rencontrées par un pontife qui rêvait de moderniser l'Eglise, tout en restant fidèle au coeur de son message. A 83 ans, alors que certains évoquent sa possible démission, le pourra-t-il encore ?

  • En mai 2018, cinq ans après les premières mesures d'urgence demandées par le pape François pour assainir les finances du Vatican, le constat est plus alarmant que jamais. Si rien n'est fait, le versement des salaires et des pensions sera compromis et, avec lui, l'intégrité et l'existence même du petit Etat : la faillite est annoncée pour 2023. A travers cette enquête s'appuyant sur plus de trois mille documents confidentiels, Gianluigi Nuzzi dévoile les machinations qui, malgré l'urgence, entravent l'ultime mission de sauvetage mise en place par François : opérations de déstabilisation des fidèles collaborateurs du pape, sabotage acharné de leur travail, budgets falsifiés...
    Face à l'inertie d'une Curie corrompue, aux privilèges et aux malversations scandaleuses que certains veulent à tout prix dissimuler, François parviendra-t-il à sauver le Vatican de la banqueroute imminente ?

  • Salut, gardien du Rédempteur, époux de la Vierge Marie.
    À toi Dieu a confié son Fils ; en toi Marie a remis sa confiance ; avec toi le Christ est devenu homme.
    O bienheureux Joseph, montre-toi aussi un père pour nous, et conduis-nous sur le chemin de la vie.
    Obtiens-nous grâce, miséricorde et courage, et défends-nous de tout mal.

    Avec la Lettre Apostolique Patris corde (avec un coeur de père), François rappelle le 150e anniversaire de la proclamation de saint Joseph comme Patron de l'Église universelle. À cette occasion, une «année spéciale saint Joseph» se tiendra du 8 décembre 2020 au 8 décembre 2021.

    Un père aimé, un père dans la tendresse, dans l'obéissance et dans l'accueil, un père au courage créatif, un travailleur, toujours dans l'ombre : ce sont avec ces mots, empreints de tendresse, que le Pape François décrit saint Joseph dans la Lettre apostolique Patris corde, publiée mardi 8 décembre à l'occasion du 150e anniversaire de la proclamation de l'Époux de la Vierge Marie comme Patron de l'Église universelle.
    La pandémie de Covid-19, écrit le Pape, nous fait comprendre l'importance des personnes ordinaires, celles qui, éloignées des projecteurs, font preuve de patience, insufflent l'espérance et veillent à créer une vraie coresponsabilité.
    À l'image de saint Joseph, «l'homme qui passe inaperçu, l'homme de la présence quotidienne, discrète et cachée», et qui, pourtant, « joue un rôle inégalé dans l'histoire du salut ».

    Ajouter au panier
    En stock
  • Jean-Paul II

    Collectif

    Connais-tu l'histoire du pape Jean-Paul II ? Né en Pologne, sous le nom de Karol Wojtyla, il se tourne très vite vers la religion. Premier pape polonais, son pontificat est l'un des plus longs de l'histoire ! Proches des jeunes, il instaure les Journées mondiales de la jeunesse. Après sa mort, il sera déclaré Saint par l'Église.

  • Ce livre regroupe les catéchèses du pape François sur le NOTRE PERE (5 décembre 2018/ 22 mai 2019) et celles sur la PRIERE (6 mai 2020/...).
    «Jésus priait comme priait chaque homme». Il priait avec intensité et notamment avec les Psaumes, «la prière des Juifs, celle que sa maman lui avait enseignée». Jésus «n'est pas jaloux de son intimité avec le Père», a expliqué le pontife : «Il est précisément venu pour nous introduire dans cette relation avec le Père». C'est ainsi que du temps de son ministère public, le Seigneur était le «maître de prière de ses disciples».
    C'est pourquoi, les chrétiens devraient demander au Seigneur de leur apprendre à prier aujourd'hui encore, et spécialement pendant le temps de l'Avent. Même «si nous prions depuis de nombreuses années, nous devons toujours apprendre». A l'inverse des pharisiens orgueilleux, qui aiment être regardés lorsqu'ils prient mais faisaient semblant, le premier pas pour aller vers le Père est d'être humble, a encore souligné le pontife. Car «la prière humble est écoutée par le Seigneur».

  • Une fois encore, saint François d'Assise inspirele pape François. À la suite du saint et dans la lignede l'enseignement social des papes du XXe siècle, leSaint-Père appelle à un grand mouvement de fraternitéuniverselle alors que la crise de la Covid-19 risque plus que jamais de laisser pour compte des pans entiersde la population mondiale déjà meurtrie par unemondialisation inégalitaire.Pour le pape, seul un mouvement d'ensembleen faveur de la dignité de chaque personne pourra permettre un développement humain intégral. Le progrèstechnique et la croissance économique ne suffiront pasà assurer le bonheur des hommes.Tous frères, c'est ensemble que nous avons à pèlerinersur cette terre.

  • Depuis le 13 mars 2013, le cardinal Jorge Mario Bergoglio est évêque de Rome et souverain pontife de l'Eglise universelle, sous le nom de François.
    Le pape François surprend opinions publiques et hommes politiques par le ton joyeux et la force de ses engagements. Au monde inquiet, il partage son enthousiasme et son espérance.

    Ajouter au panier
    En stock
  • « Tout se dit mais où est la vérité ? On a faussé tout ce que j'ai pu dire. On a interprété des faits en les détournant. On m'a traité de pédophile dans le métro, dans les rues, quand j'allais prendre le train.
    Je n'étais plus «audible». J'étais coupable. Je peux comprendre.
    Face à de tels crimes commis par des hommes d'Église, y a-t-il eu des affaires classées trop vite ? Des dossiers écartés ? Une attitude dictée par la peur ?
    On peut le craindre.
    Le temps est venu d'apporter mon témoignage.
    La vérité est nécessaire. Pour tous. »

  • Une seule Eglise

    ,

    • Cerf
    • 5 Octobre 2020

    En décidant de publier ce livre à deux voix et à quatre mains, le pape émérite Benoît XVI et le pape François n'ont pas voulu seulement tordre le coup au mythe selon lequel ils s'opposeraient. Ou simplement démontrer leur affection mutuelle, pourtant bien réelle et qui perce tout au long de ces pages. Ils ont décidé dans la communion au Christ qui les lie, chacun d'entre d'eux et tous deux ensemble, d'offrir une méditation commune sur les grandes interrogations des hommes et des femmes d'aujourd'hui et sur les réponses que la foi leur propose en éclairant ses points fondamentaux.
    Comme l'écrit le cardinal secrétaire d'État Pietro Parolin, le numéro un du Vatican, ce livre sans précédent, constitue une « formidable introduction au christianisme ». Les particularités en termes de style, de méthode, de préoccupation s'y révèlent un enrichissement dynamique. Sur la prière et la justice, la famille et l'écologie, l'amour et la mort, la vérité et la miséricorde, et d'autres sujets encore, ce duo symphonique montre, dans l'esprit de Vatican II, « la nouveauté dans la continuité » qui caractérise la voix une de l'Eglise.
    Evénement majeur, ce livre d'enseignement constitue le premier catéchisme postmoderne à l'heure de toutes les incertitudes planétaires.

  • Ce volume rassemble plusieurs textes du pape François sur les thèmes du service et de la charité, et se termine par un texte inédit du Pape sur la force transformante de l´Evangile. Cette sélection s'adresse à tous et a pour vocation d´humaniser les structures politiques de nos institutions actuelles et de faire prendre conscience du dynamisme de l´Évangile.

  • Benoît XVI et le cardinal Robert Sarah ont répondu à l'élan de leurs coeurs. Ce livre fera date. À bien des égards, il est unique. Et, certainement, historique.
    Les débats qui agitent l'Église depuis plusieurs mois ont convaincu Benoît XVI et le cardinal Robert Sarah qu'ils devaient s'exprimer.
    Depuis sa renonciation, en février 2013, la parole du Pape émérite est rare. Il cultive le silence, protégé par les murs du monastère Mater Ecclesiae, dans les jardins du Vatican.
    Exceptionnellement, en compagnie du cardinal Sarah, son grand ami, il a décidé d'écrire sur le sujet le plus difficile pour l'Église : l'avenir des prêtres, la juste définition du sacerdoce catholique et le respect du célibat.
    À quatre-vingt-douze ans, Benoît XVI signe un de ses plus grands textes. D'une densité intellectuelle, culturelle et théologique rare, celui-ci remonte aux sources du problème : « Au fondement de la situation grave dans laquelle se trouve aujourd'hui le sacerdoce, écrit-il, on trouve un défaut méthodologique dans la réception de l'Écriture comme Parole de Dieu. » À son analyse implacable répond le texte du cardinal Robert Sarah. Il apporte son éclairage singulier avec la force, la radicalité et la sagesse qui lui sont propres. Nous y retrouvons le courage de la réflexion de l'un des plus importants prélats de l'Église.
    Les deux auteurs se répondent, se complètent et se stimulent. Ils livrent une démonstration parfaite, sans crainte d'ouvrir le débat.

  • La Covid-19 a bouleversé la vie de l'humanité. L'Église elle-même s'est retrouvée confinée, toutes les messes ont été supprimées. Le pape François a donc célébré seul la messe, tous les jours du confinement, à la basilique Saint-Pierre, sur l'esplanade et à Sainte-Marthe au Vatican. Ce livre recueille les paroles qu'il a prononcées du 9 mars au 14mai 2020 pour soutenir toute la communauté de l'Église en cette période d'épreuves : homélies quotidiennes, messages de l'Angélus. Le pape apporte son aide spirituelle à toutes les victimes de la pandémie qui souffrent dans la douleur, la solitude et la peur. Ses paroles, simples et profondes sont un véritable trésor de sagesse, d'espérance et d'amour : elles permettent, dans la solitude et l'isolement ,de vivre la tendresse de Dieu. Le pape exprime son souci que le mal ne brise pas la confiance en Dieu des chrétiens ni ne rompe la solidarité des hommes entre eux.

  • Entre 2014 et 2020, lors des audiences générales du mercredi, le pape François nous a offert les catéchèses sur les fondamentaux de la vie chrétienne que sont les Sacrements, les Commandements et les Béatitudes.

    Mais peut-on croire vraiment que la vie chrétienne est une vie heureuse, épanouissante, comme le dit le titre de ce recueil ? N'a-t-elle pas son lot de contraintes et de règles qui la rend peu attrayante ?

    Au contraire, la lecture de ces pages nous permettra de saisir que la vie chrétienne nous propose un itinéraire de libération de notre ego, prisonnier des idoles de l'avoir, du pouvoir, du plaisir comme fins en soi.

    Le pape François réfléchit : « Pour vivre ainsi - c'est-à-dire dans la beauté de la fidélité, de la générosité et de l'authenticité - nous avons besoin d'un coeur nouveau, habité par l'Esprit Saint (cf. Ez 11, 19 ; 36, 26). Je me demande : comment cette «greffe» de coeur a-t-elle lieu, du coeur ancien au coeur nouveau ? À travers le don des désirs nouveaux (cf. Rm 8, 6) qui sont semés en nous par la grâce de Dieu, de façon particulière à travers les Dix commandements portés à leur accomplissement par Jésus, comme il l'enseigne dans «le discours de la montagne» (les béatitudes ; cf. Mt 5, 17-48) ... Ainsi, l'Esprit Saint rend fécond notre coeur en y plaçant les désirs qui sont un don de lui, les désirs de l'Esprit. Désirer selon l'Esprit, désirer au rythme de l'Esprit, désirer avec la musique de l'Esprit. »

  • Du 19 mars 2021 au 26 juin 2022, l'Année de la famille lancée à l'initiative du pape François a pour principal objectif d'approfondir son exhortation apostolique post-synodale Amoris laetitia parue il y a tout juste cinq ans. Il s'agit, selon les mots mêmes du pape, de redécouvrir la dimension "évangélisatrice" de la famille tout en approfondissant "l'idéal de l'amour conjugal et familial" . Cet ouvrage rassemble les extraits les plus significatifs de ce document essentiel.
    Il est suivi d'une sélection de passages d'un texte fondamental du pape Jean-Paul II dont le contenu reste prophétique, Familiaris consortio, sur les tâches de la famille chrétienne dans le monde d'aujourd'hui. Aux morceaux choisis de ces deux exhortations post-synodales s'ajoutent quelques textes pontificaux récents sur l'inépuisable beauté de la famille et les défis qui lui sont posés. En conclusion de ce recueil, quelques prières sont proposées pour confier nos familles à la miséricorde du Seigneur.
    AUTEURS José Mario Bergoglio est né le 17 décembre 1936 à Buenos Aires en Argentine. Il a été élu pape d'Eglise catholique le 13 mars 2013. Il est le 266e évêque de Rome et successeur de Saint Pierre et il a pris le nom de François. Le pape Jean-Paul II, (Karol Wojtila) est né en 1920 en Pologne. Son pontificat a commencé le 16 octobre 1978 et s'est poursuivi jusqu'à sa mort le 2 avril 2005. Il a été canonisé en 2014.

empty