Imav

  • Savez-vous que le Petit Nicolas est né sous la forme d'une bande dessinée en couleur ?

    IMAV éditions publie pour la première fois en album bd l'intégralité des planches écrites par René Goscinny et dessinées par Sempé.

    Ces planches sont parues entre 1955 et 1956 dans un magazine belge, Le Moustique, auquel collaboraient Sempé et Goscinny.

    Puis ils quittent Le Moustique et, trois ans plus tard, en 1959, ils reprennent Le Petit Nicolas, cette fois-ci sous la forme de récits illustrés. Les histoires paraîssent alors dans Sud-Ouest Dimanche, puis sont éditées en livres et remportent un immense succès.

    Les planches inédites qui sont aujourd'hui publiées dans cet album contiennent tous les ingrédients qui feront le succès du Petit Nicolas.

    Elles se présentent sous la forme de gags en une planche. Dans ses scénarios Goscinny a déjà mis en place les ressorts de la saga et campe les principaux personnages. Sempé représente déjà un Nicolas immédiatement identifiable.
    Cette bande dessinée a déjà la saveur de ce qui fera le succès du personnage, humour et poésie.

    La parution de l'album Le Petit Nicolas, la bande dessinée originale complète cette série imaginée par René Goscinny et Jean-Jacques Sempé.

    Ce trésor retrouvé permet de découvrir la genèse de l'une des oeuvres les plus célèbre de la littérature jeunesse.

  • Valentin le Vagabond est une bande dessinée écrite par René Goscinny et illustrée par Jean Tabary publiée dans le journal Pilote dès 1962.

    Valentin est un vagabond très sympathique, grandement naïf, aimant la nature, divaguant dans la campagne française et réussissant toujours à être embarqué contre sa volonté dans d'incroyables péripéties. Durant toutes ses aventures, il croise toujours des personnes plus bêtes que véritablement méchantes, notamment des gendarmes qui ne voient en lui qu'un voleur.

  • Valentin le Vagabond est une bande dessinée écrite par René Goscinny et illustrée par Jean Tabary publiée dans le journal Pilote dès 1962.

    Après avoir créé Astérix et Le Petit Nicolas, René Goscinny s'associe avec Jean Tabary pour faire vivre Iznogoud puis Valentin le vagabond.
    Ce personnage est l'une des dernières créations du scénariste.
    Valentin est un vagabond très sympathique, grandement naïf, aimant la nature, divaguant dans la campagne française et réussissant toujours à être embarqué contre sa volonté dans d'incroyables péripéties.

  • UNE SÉRIE CULTE Les aventures d'Iznogoud font partie du patrimoine de la bande dessinée. Ces contes des 1001 gags ont gardé toute leur saveur et restent d'une brûlante actualité.

    UNE CÉLÈBRE FORMULE « Je veux être calife à la place du calife?! » est l'obsession d'Iznogoud. Cette expression inventée par Goscinny est aujourd'hui passée dans notre langage quotidien.

    PERSONNAGE MYTHIQUE Iznogoud a été créé par deux géants de la bande dessinée d'humour René Goscinny (1926-1977) à qui l'on doit aussi Astérix, Lucky Luke, Le Petit Nicolas... et le dessinateur Jean Tabary (1930-2011) également auteur de Totoche, Corinne et Jeannot...

  • Les aventures d'Iznogoud font partie du patrimoine de la bande dessinée. Ces contes des 1001 gags ont gardé toute leur saveur et restent d'une brûlante actualité.

    « Je veux être calife à la place du calife?! » est l'obsession d'Iznogoud. Cette expression inventée par Goscinny est aujourd'hui passée dans notre langage quotidien.

  • Les aventures d'Iznogoud font partie du patrimoine de la bande dessinée. Ces contes des 1001 gags ont gardé toute leur saveur et restent d'une brûlante actualité.

    « Je veux être calife à la place du calife?! » est l'obsession d'Iznogoud. Cette expression inventée par Goscinny est aujourd'hui passée dans notre langage quotidien.

    Iznogoud a été créé par deux géants de la bande dessinée d'humour René Goscinny (1926-1977) à qui l'on doit aussi Astérix, Lucky Luke, Le Petit Nicolas... et le dessinateur Jean Tabary (1930-2011) également auteur de Totoche, Corinne et Jeannot...

  • UNE SÉRIE CULTE Les aventures d'Iznogoud font partie du patrimoine de la bande dessinée. Ces contes des 1001 gags ont gardé toute leur saveur et restent d'une brûlante actualité.

    UNE CÉLÈBRE FORMULE « Je veux être calife à la place du calife?! » est l'obsession d'Iznogoud. Cette expression inventée par Goscinny est aujourd'hui passée dans notre langage quotidien.

    PERSONNAGE MYTHIQUE Iznogoud a été créé par deux géants de la bande dessinée d'humour René Goscinny (1926-1977) à qui l'on doit aussi Astérix, Lucky Luke, Le Petit Nicolas... et le dessinateur Jean Tabary (1930-2011) également auteur de Totoche, Corinne et Jeannot...

  • Le bon et gros calife Haroun el Poussah est victime de « delirium très mince » et refuse de se nourrir. Il est déclaré inapte à gouverner par le Conseil des vieux sages. Le premier qui prouve un vague lien de parenté lui succédera. Iznogoud est sur les rangs... il part à la recherche de ses aïeux à commencer par son père qu'il a à peine connu. En même temps, il élimine méthodiquement tous les éventuels prétendants utilisant les stratagèmes les plus ignobles et les plus atroces.
    Fidèle à l'esprit de Goscinny et Tabary, les créateurs d'Iznogoud, les deux auteurs de ce nouvel album Laurent Vassilian et Nicolas Tabary (le fils) campent un ignoble vizir d'une rare cruauté. Pour le plus grand plaisir sadique de ses lecteurs, Iznogoud revient avec de nouveaux stratagèmes... Vil, bas, mesquin, méchant, bête et brutal, l'ignoble vizir ne renonce jamais : il veut « être calife à la place du calife ».

  • UNE SÉRIE CULTE.
    Les aventures d'Iznogoud font partie du patrimoine de la bande dessinée. Ces contes des 1001 gags ont gardé toute leur saveur et restent d'une brûlante actualité.

    UNE CÉLÈBRE FORMULE.
    « Je veux être calife à la place du calife?! » est l'obsession d'Iznogoud. Cette expression inventée par Goscinny est aujourd'hui passée dans notre langage quotidien.

    PERSONNAGE MYTHIQUE.
    Iznogoud a été créé par deux géants de la bande dessinée d'humour René Goscinny (1926-1977) à qui l'on doit aussi Astérix, Lucky Luke, Le Petit Nicolas... et le dessinateur Jean Tabary (1930-2011) également auteur de Totoche, Corinne et Jeannot...

  • Les aventures d'Iznogoud font partie du patrimoine de la bande dessinée. Ces contes des 1001 gags ont gardé toute leur saveur et restent d'une brûlante actualité.

    « Je veux être calife à la place du calife?! » est l'obsession d'Iznogoud. Cette expression inventée par Goscinny est aujourd'hui passée dans notre langage quotidien.

    Iznogoud a été créé par deux géants de la bande dessinée d'humour René Goscinny (1926-1977) à qui l'on doit aussi Astérix, Lucky Luke, Le Petit Nicolas... et le dessinateur Jean Tabary (1930-2011) également auteur de Totoche, Corinne et Jeannot...

  • Voici réunies en un seul volume 6 histoires d'un personnage mythique de la bande dessinée : L'IGNOBLE VIZIR IZNOGOUD. Ce troisième volume de l'Intégrale Iznogoud réuni 4 albums de l'ignoble vizir écrits et dessinés par Jean Tabary entre 1990 et 2004 :
    - Le piège de la sirène.
    - Qui a tué le calife ?
    - Un monstre sympathique.
    - La faute de l'ancêtre.

    Avec maestria, Tabary succède à René Goscinny, le co-créateur et auteur des scénarios. Fidèle à l'esprit de son ami disparu en 1977, Tabary imagine pour Iznogoud les stratagèmes les plus atroces, tous voués à l'échec. Alors que les aventures d'Iznogoud se déroulaient en 8 planches, Tabary décide de réaliser des histoires en 44 planches et donne toute la mesure de son talent de dessinateur.

    Dans cet ouvrage figurent également :
    - 80 PAGES DE DOCUMENTS D'ARCHIVES INÉDITS.
    - DEUX PROJETS D'HISTOIRES INÉDITES : Le plan secret d'Iznogoud et La métamorphose d'Iznogoud.

    Egalement disponibles sur IZNEO ou en librairie chez IMAV éditions :
    - Iznogoud - 25 histoires de Goscinny et Tabary de 1962 à 1978.
    - Iznogoud - 6 histoires de Jean Tabary de 1978 à 1989.

  • "Deux personnages sont les vedettes de cette série : Haroun El Poussah, calife de Bagdad, qui est très bon, très gros, pas très intelligent, qui ne fait rien, et le fait bien.
    Le grand vizir Iznogoud, qui est petit, maigre, et horriblement méchant.
    Iznogoud n'a qu'un rêve : devenir calife à la place du calife." René Goscinny

  • Série culte : Les aventures d'Iznogoud font partie du patrimoine de la bande dessinée.
    Ces contes des 1001 gags ont gardé toute leur saveur et restent d'une brûlante actualité.
    Une célèbre formule : « Je veux être calife à la place du calife ! » est l'obscession d'Iznogoud. Cette expression inventée par Goscinny est aujourd'hui passée dans notre langage quotidien.
    Personnage mythique : Iznogoud a été créé par deux géants de la bande dessinée d'humour René Goscinny (1926-1977) à qui l'on doit aussi Astérix, Lucky Luke, Le Petit Nicolas. et le dessinateur Jean Tabary (1930-2011) également auteur de Totoche, Corinne et Jeannot.

  • Je veux être président à la place du calife !!

  • 20 albums des aventures d'Iznogoud vont être réédités en 2015 et 2016 par IMAV éditions, le nouvel éditeur des aventures de l'ignoble vizir.

  • 20 albums des aventures d'Iznogoud vont être réédités en 2015 et 2016 par IMAV éditions, le nouvel éditeur des aventures de l'ignoble vizir.

  • Du Panthéon à Buenos Aires

    René Goscinny

    • Imav
    • 15 Octobre 2007

    entre un scénario d'astérix, une nouvelle aventure de lucky luke, une histoire du petit nicolas et une planche d'iznogoud, rené goscinny, trouve encore le temps de se livrer à l'un de ses exercices préférés : le billet d'humour.
    voici seize histoires écrites par cet humoriste de génie et illustrées par les plus grands auteurs de bande dessinée. goscinny croque sans ménagement nos petits défauts : il s'amuse de la méchanceté gratuite, des rumeurs dévastatrices, de la gourmandise inavouée... trente ans après sa disparition, les virtuoses du 9ème art deviennent les complices de rené goscinny et lui rendent hommage. de cabu, le fidèle potache, à zep, en passant par la génération pilote, avec gotlib, druillet, lauzier, mezières, giraud, juillard, les amis de toujours, comme tibet, les amis d'aujourd'hui, comme margerin, barral, mourier, cestac, tebo, bertrand, achdé ou boucq.

  • Ce deuxième volume de l'Intégrale Iznogoud réunis 5 albums de l'ignoble vizir écrits et dessinés par Jean Tabary entre 1981 et 1989 :
    - L'enfance d'Iznogoud - Iznogoud et les femmes - Le complice d'Iznogoud - L'anniversaire d'Iznogoud - Iznogoud, enfin calife !
    Avec maestria, Tabary succède à René Goscinny, le co-créateur et auteur des scénarios. Fidèle à l'esprit de son ami disparu en 1977, Tabary imagine pour Iznogoud les stratagèmes les plus atroces, tous voués à l'échec. Alors que les aventures d'Iznogoud se déroulaient en 8 planches, Tabary décide de réaliser des histoires en 44 planches et donne toute la mesure de son talent de dessinateur.
    Dans cet ouvrage de 296 pages figurent également :
    - la première histoire réalisée par Tabary seul, « Le coussin Goulu » (8 planches), parue en 1978.
    - Une importante préface (40 pages) enrichies de nombreux documents inédits consacrée aux adaptations d'Iznogoud au cinéma et à la télévision.
    - Un dossier complet sur le grand projet que rêvait de réaliser Goscinny et dont il a écrit le scénario avec Pierre Tchernia - Les secrets de fabrication du dessin animé Iznogoud avec les croquis et ébauches de Jean Tabary.
    Le premier volume de cette intégrale « Iznogoud - 25 histoires de Goscinny et Tabary de 1962 à 1977 » est paru en 2012 chez IMAV éditions. Rapidement épuisé, il est à nouveau disponible.
    Série culte des années soixante-dix, ces 1001 gags ont gardé toute leur saveur et sont d'une brûlante actualité.

    « Je veux être calife à la place du Calife » est l'une des trouvailles les plus célèbres de René Goscinny. Inventée pour le personnage d'Iznogoud, elle est passée dans notre langage quotidien. Créé en 1962 par Goscinny et le dessinateur Tabary, Iznogoud est aujourd'hui encore le plus illustre de nos antihéros. « Je me suis dit : je vais faire un personnage tellement méchant qu'il va devenir sympathique » expliquait Goscinny qui présentait ainsi le Vizir : « petit, 1,50 m babouches comprises, maigre et horriblement cruel ». Dans cet orient de pacotille, parodie des Mille et une nuits, Goscinny et Tabary convoquent mages et magiciens, fakirs et autres hypnotiseurs, dotés de pouvoirs magiques et fournisseurs de sortilèges en tous genres.
    Pour cette série, le scénariste se déchaîne et donne libre cours à sa passion des calembours. Comme ces prisonniers qui hurlent : « C'est la faute au maton ! » (Photomaton). Ou encore le personnage appelé Bêtcépouhr Lahvi qui exerce le métier de cantonnier (Quand on est bête, c'est pour la vie).

empty