L'atalante

  • La Brigade chimérique rend hommage à une saga de science-fiction oubliée, parue en France entre les deux guerres sous la signature de George Spad, L'Homme chimérique (éditions Louis Querelle). C'est une oeuvre grave qui témoigne du traumatisme que la Grande Guerre a infligé à l'imaginaire européen.
    Cette saga, amorcée en 1919, s'apprêtait à prendre une direction fascinante lorsqu'elle fut interrompue sans explication en 1934. Soixante-treize ans plus tard, La Brigade reprend et prolonge ce tournant - pour le plaisir bien sûr, mais aussi parce que derrière lui se trouve peut-être la solution d'une des grandes énigmes de l'histoire du vingtième siècle : pourquoi n'y a-t-il plus de superhéros en Europe ?
    Le scénario de Serge Lehman et de Fabrice Colin, inscrit dans la tradition des feuilletonistes de l'entre-deux-guerres, a trouvé avec Gess un metteur en scène magnifiquement inspiré, créateur d'un univers graphique dans la lignée du Bauhaus et de l'expressionnisme allemand, et basé sur un énorme travail de documentation - costumes, décors, objets, etc.
    La Brigade chimérique est plus qu'une simple fiction. C'est une plongée archéologique au coeur de l'imaginaire mutilé de l'Europe. Une tentative pour reconstituer ce qui nous est arrivé il y a soixante-dix ans - pour comprendre comment nous avons perdu le pouvoir homérique d'exprimer nos valeurs sous la forme d'une mythologie.
    Avec, peut-être, l'espoir que cette confrontation aidera à renouer le lien rompu.

  • Sur les terres de Tolkien

    John Howe

    John howe, d'une manière obscure, a pénétré l'oeuvre de l'écrivain, est allé creuser dans les mots, jusqu'au fond du hobbit-hole, jusqu'à l'intention première.
    Quelque part, lors de ses voyages entre les mots et l'image, il a trouvé la porte pour accéder à la terre du milieu, comme l'armoire qui permet de visiter narnia, et il a décidé de franchir le seuil. john howe, l'heureux homme, a marché dans les rues d'édoras, entendu les trompettes de minas tirith, rencontré sylvebarbe et les derniers ents, fumé la pipe en compagnie de gandalf ; il s'est tenu devant les tours de gondor et il a assisté, sans doute terrorisé, à la dernière bataille contre les forces du mordor.
    Son oeil en forme de mémoire a su capturer des moments de vie d'un récit fabuleux pour les transformer en peintures d'une précision photographique. les personnages sont immobilisés sur le papier, mais leurs mouvements se prolongent déjà par-delà l'image. john howe est un magicien.
    Né d'une exposition consacrée à john howe par l'office régional culturel champagne-ardenne, le présent ouvrage est un panorama en images de son oeuvre consacrée à tolkien.
    Encadrés d'un texte de stéphanie benson, romancière franco-anglaise, d'un entretien avec l'artiste et d'une intervention amicale de l'acteur christopher lee, on y découvrira cent trente-cinq tableaux, illustrations et croquis inspirés de la terre du milieu, des personnages et des aventures imaginés par tolkien.

  • Ils sont nés sur les champs de bataille de 14-18, dans le souffle des gaz et des armes à rayon X.
    Ils ont pris le contrôle des grandes capitales européennes. Par-delà le bien et le mal. Les feuilletonistes ont fait d'eux des icônes. Les scientifiques sont fascinés par leurs pouvoirs. Pourtant, au centre du vieux continent, une menace se profile, qui risque d'effacer jusqu'au souvenir de leur existence.

  • Dans un futur très éloigné, les hommes disposent d'un réseau de portes spatiales - les toboggans - qui leur permet de passer d'un système solaire à l'autre et de dominer la Voie lactée.
    Ramenés à l'état de tribus primitives, les Mohais sont devenus des fonctionneurs : leurs gestes techniques se sont transformés en rites. Quand les hommes ont pris le contrôle des premières intersections stratégiques, ils n'ont opposé aucune résistance. Aujourd'hui, ils participent à la régulation du trafic interstellaire tout en réapprenant peu à peu leur histoire par la bouche des voyageurs en transit.
    Éthique comme un mécanicien. Mutique comme un guerrier. Stoïque comme un fonctionneur. Au service des voyageurs galactiques, l'Intersection 55 est un monde froid où règne la règle des cent mille cent secondes. Mais la Couloeuvre arrive ! Panne du réseau, retour d'une divinité oubliée ? Trente heures d'un dysfonctionnement tout aussi inattendu qu'inexorable et dont l'enjeu est le contrôle de cent milliards d'étoiles.
    « Le scénario fascinant de Serge Lehman est servi par un dessin aux vues architecturales et naturelles grandioses. La Saison de la Couloeuvre laisse augurer une série d'exception ! » www.noosphere.org à propos du tome 1.

  • Ils sont nés sur les champs de bataille de 14-18, dans le souffle des gaz et des armes à rayon X.
    Ils ont pris le contrôle des grandes capitales européennes, par-delà le bien et le mal. Les feuilletonistes ont fait d'eux des icônes, les scientifiques sont fascinés par leurs pouvoirs, pourtant, au centre du vieux continent, une menace se profile, qui risque d'effacer jusqu'au souvenir de leur existence... La fin des super-héros européens.

  • Dans un futur à la fois familier et très éloigné, les hommes disposent d'un réseau de portes spatiales - les toboggans - qui leur permet de passer d'un système solaire à l'autre et de dominer la Voie lactée. Les toboggans ont été construits bien avant l'apparition de la vie sur Terre, par un peuple d'ingénieurs, les Mohais. Mais quelque chose est arrivé : devenus des fonctionneurs : leurs gestes techniques se sont transformés en rites. La Saison de la Couloeuvre est l'histoire de deux jeunes fonctionneurs de l'Intersection 55, Rhéa Davenham et Derec Finn, et d'une poignée de ces voyageurs galactiques, Diane Bendix la Sentinelle étoilée, Jarmil l'homme-fourmi diplomate, l'armurier Xtalassar et bien d'autres. Pendant trente heures, tous vont être confrontés à un phénomène inexorable qui ressemble à la fois à une panne du réseau et au retour d'une divinité oubliée. Pour éviter le pire, ils vont devoir descendre dans les profondeurs de l'Intersection, faire l'expérience d'un monde aux lois physiques différentes et affronter une forme de connaissance qui s'apparente à la folie. Mais l'enjeu est de taille : le contrôle de cent milliards d'étoiles.

  • Épisode 6 - Politique internationale : Profitant d'un voyage ultrasecret du Nyctalope à Moscou, Irène persuade Séverac et George Spad de tenter un raid sur la forteresse souterraine du CID pour délivrer Gregor Samsa, alias le Cafard. Mais à Paris, comme dans la capitale des Soviets, le destin a bien des façons de brouiller les cartes.
    Épisode 7 - H-A-V Russe : Grâce à la miniaturisation de la Chambre ardente, Séverac est désormais capable de mobiliser la Brigade chimérique où et quand il le veut. Y compris au coeur du complexe souterrain du CID. Mais les grottes qui s'étendent sous Montmartre dissimulent bien des monstres et bien des secrets. Et les révélations de Gregor Samsa délivré sur les plans du docteur Mabuse en Europe centrale sont pires encore.

  • L'homme truqué est une très libre adaptation du roman éponyme de Maurice Renard paru juste après la Première Guerre mondiale et dont l'argument est le suivant : le 27 mai 1918, le lieutenant Jean Lebris, grièvement blessé au visage lors d'un assaut sur le Chemin des Dames, est kidnappé par une mystérieuse organisation qui teste sur lui un système expérimental de vision électrique. Relâché six mois plus tard près de Paris, Lebris, défiguré, terrorise la population des faubourgs et devient une sorte de légende urbaine : l'Homme truqué.

  • Comme promis dès le début, on assiste à l'effondrement du continent où, désormais, le « surhomme » sera un visage du mal. Nos derniers grands héros traversent l'Atlantique et ceux qui restent, comme ceux qui s'engagent, sont désormais sans masque - sans autres pouvoirs que le courage et l'esprit de résistance. La Brigade chimérique est plus qu'une simple fiction. C'est une plongée archéologique au coeur de l'imaginaire mutilé de l'Europe. Une tentative pour reconstituer ce qui nous est arrivé il y a soixante-dix ans - pour comprendre comment nous avons perdu le pouvoir homérique d'exprimer nos valeurs sous la forme d'une mythologie. Avec, peutêtre, l'espoir que cette confrontation aidera à renouer le lien rompu.

  • Thomas Lestrange

    ,

    C'est une histoire qui se passe après la fin du monde. Une forme de vie inconnue, les chimères, a tout envahi et tout détruit sauf une cité sans nom, dédale disparate où les survivants tentent de se rassembler. Employée à l'hôpital central de la ville, le docteur Sophie Strauss est attaquée par deux chimères qui ont réussi à se mêler à la population. Elle doit son salut à l'intervention d'un homme dont beaucoup de survivants ont entendu parler sans jamais l'avoir vu : Thomas Lestrange, le seul être non automatique capable de supporter un contact direct avec les chimères. Sophie découvre que la ville et Lestrange travaillent à l'élaboration d'un plan capable de rendre aux humains leur place sur la Terre. Mais l'entité qui se cache derrière l'homme aux lunettes bleues et lui donne ses pouvoirs n'est-elle pas pire que les monstres qu'elle veut chasser ? C'est une histoire sur le doute et la façon de le surmonter.

  • États-Unis, 1958. Vous pensiez savoir ce qu'est un singe ? Vous ne connaissiez pas Gordo. Affublé d'un smoking first class et d'un QI digne de Harvard, la nouvelle coqueluche du tout-L.A. promène son spleen frelaté sur les plus grandes scènes du pays. Ce qui ne l'empêche pas de déprimer sec : depuis que sa petite amie s'est barrée avec l'inventeur des fusées V2, notre quadrumane au coeur d'artichaut s'est découvert un don pour les plans copieusement foireux.
    Quelques conseils : si vous piquez le journal intime de votre ex et que ce journal s'avère contenir tous les détails d'une expérience classée secret-défense, ne le planquez pas dans le coffre d'une gare. Ne tabassez pas l'agent de la CIA qui vous file au train. Ne rejoignez pas Sinatra à Vegas dans l'espoir d'aller mieux. Ne vous mettez pas le KGB et Elvis Presley à dos le même soir. Ne recommencez pas à picoler en racontant vos malheurs à la terre entière.
    Et surtout, surtout : ne kidnappez jamais Lauren Bacall.
    Ce polar est servi par un scénario, une mise en scène, un graphisme et des couleurs très élaborés, à la manière des romans et des films noirs des années 50 et 60 : les références graphiques historiques et musicales abondent, les rebondissements aussi !

  • Cet album, le premier d'une série de six, contient : Prologue : "Mécanoïde Curie" : Septembre 1938 et épisode 1 : "La dernière mission du Passe-muraille".
    Résumé "Mécanoïde Curie" : A l'invitation du docteur Mabuse, des dizaines de surhommes affluent dans la ville secrète de Metropolis. Parmi eux, Irène Joliot-Curie, dissimulée sous le masque d'un androïde soviétique. Les révélations que Mabuse s'apprête à faire pourraient déstabiliser l'équilibre des pouvoirs en Europe. Mais un intrus cauchemardesque s'invite à la réunion. Résumé "La dernière mission du Passe-muraille" : Six mois plus tard, à Paris.
    Tandis que le Nyctalope, tout-puissant protecteur de la Ville lumière, se cherche un biographe dans les milieux surréalistes, Irène Joliot-Curie et son mari Frédéric enquêtent sur les suites de la réunion de Metropolis. Un vieux fidèle de l'Institut du radium accepte de leur venir en aide.

  • Ils sont nés sur les champs de bataille de 14-18, dans le souffle des gaz et des armes à rayons X. Ils ont pris le contrôle des grandes capitales européennes. Par-delà le bien et le mal. Les feuilletonistes ont fait d'eux des icônes. Les scientifiques sont fascinés par leurs pouvoirs. Pourtant, au centre du vieux continent, une menace se profile, qui risque d'effacer jusqu'au souvenir de leur existence.

    Cinquième livre :
    -Épisode 8 : Le Club de l'Hypermonde.
    -Épisode 9 : Tola.

  • Dans un futur très éloigné, les hommes disposent d'un réseau de portes spatiales - les toboggans - qui leur permet de passer d'un système solaire à l'autre et de dominer la Voie lactée.
    Dans l'Intersection 55, les événements se précipitent.
    Xtalassar, l'armurier remisé au hangar des bagages, se réveille de mauvaise humeur et sa tournée d'adieu du hall nord prend des allures d'apocalypse. Le retour précipité de Sheri Jaggar après la crémation rituelle de son mari suffira-t-il à arranger les choses ? Rien n'est moins sûr car, dans le volcan d'émotions qu'est devenu le hub interstellaire, une vieille connaissance végétale connaît un regain de croissance. C'est le moment que choisit le Chef Mauer pour séduire sa voluptueuse secrétaire, à ses risques et périls.
    Pendant ce temps, Diane Bendix et le formicien Jarmil descendent dans le Secteur des Mystères, en compagnie de Rhéa et Derec, leurs fonctionneurs attitrés, et de l'historien Larkam. Neutraliser les émotions à la source en invoquant le Picte - cette contre-mesure psychique qui se comporte comme un dieu : tel est le but de la manoeuvre. Mais ce qui les attend tout au fond de l'Intersection est au-delà des mots. Un autre monde. Une autre physique. Et une forme de connaissance qui s'apparente à la folie.

  • Septembre 1931 : après la mort de son acteur principal et d'un indigène local, William Haskins quitte Hawaii où il vient d'achever le tournage de son film. Mais une étrange malédiction semble planer sur Nowhere Island : dès son retour de New York, le metteur en scène est retrouvé chez lui brûlé vif ; plus tard, à Los Angeles, c'est au tour de Betty Turner, actrice elle aussi du film, de tomber dans le coma.
    Peg Entwistle, maîtresse de William et amie de Betty, craint désormais pour sa vie. Qui est cette ombre fugace qui rôde dans les collines d'Hollywoodland ?
    Sur le plateau de Treize femmes, l'ancêtre des films d'épouvante, le jeune Marcus Turner, frère de Betty, va tout tenter pour sauver la fragile starlette - dans ce monde et dans l'autre.

  • Au Guet ! (la bande dessinée) est une adaptation du roman du même titre, paru à L'Atalante en 1997, le premier où apparaît un personnage désormais essentiel des Annales du Disque-monde, le capitaine Samuel Vimaire. Une société secrète d'encagoulés complote pour renverser le seigneur Vétérini, Patricien d'Ankh-Morpork, et lui substituer un roi. C'est sans compter avec le Guet municipal et son équipe de fins limiers. Une affaire à la mesure du capitaine Vimaire - s'il boit, c'est pour oublier les laideurs de la vie - et de ses brillants adjoints. Et, lorsqu'on retrouve au petit jour dans les rues les corps de citoyens transformés en biscuits calcinés, l'enquête s'oriente résolument vers un dragon de vingt-cinq mètres qui crache le feu ; on aurait quelques questions à lui poser.

  • L'histoire débute dans un jardin. Trois hommes sont assis à une table. Ils mangent, ils discutent. Dans le jardin adjacent, des femmes voilées jouent à colin-maillard.
    Protagonistes sous influence, visites guidées et prestidigitation s'entremêlent.
    Entre-temps les hommes jouent au petit poucet, sautent dans des flaques de sang, se déguisent, jouent à cache-cache.
    Entre-temps les femmes ont leurs règles, prennent le thé, se déguisent sous leur voile, jouent à cache-cache.
    Il y a aussi des prières, des apparitions de majorettes, des icônes vénérées, des processions et des retraites silencieuses.

    Fantaisie printanière s'intéresse au phénomène de croyance au sens large. Cet ouvrage aborde, par extension, les notions d'imprévus, les rapports masculin/féminin, les cycles inventés et les cycles naturels, et évoque, en creux, un certain éloge de la vie.

  • A la fin des années 1970 le jeune Lucien Bastardi, apprenti bassiste, veut vivre sa passion : la musique. Sous le nom de Ketchup boy, de Nantes à Paris, le jeune provincial va se confronter aux réalités de la vie de rocker (sexe, drogues, injustice, déceptions...) tout en essayant de garder son intégrité mentale et physique.
    Mélange de souvenirs du scénariste et de fiction que le dessinateur a fidèlement transposés, ce roman graphique est une évocation de ces années « post punk », période privilégiée où le rock français, la BD et la presse spécialisée avaient une énergie créatrice débordante.

  • Fergus

    ,

    Vous en avez marre de recevoir de plus en plus de spams sur votre ordinateur ? Vous ne supportez plus qu'on vous propose des médicaments, des montres, de la pornographie et mille autres denrées qui ne vous intéressent pas ? Alors imaginez que le spam devienne quelque chose de vivant, de tangible ?Le spam réel fait ses premières victimes.Voilà ce qui peut vous arriver à Promonthia, ville régie par la publicité et le marketing. Un monde ou tout est permis pour augmenter les ventes, ça ne vous évoque rien ?

empty