• Le 22 septembre 1878, en quête d'aventure, Robert-Louis Stevenson part à pied du Monastier-sur-Gazeille accompagné d'une ânesse, Modestine, pour rejoindre douze jours plus tard Saint-Jean-du-Gard, parcourant ainsi plus de 150 kilomètres. Dans un journal de route pittoresque, il raconte avec humour ses déboires avec Modestíne, découvre des lieux chargés d'histoire - la terrible guerre des camisards -, évoque ses rencontres et ses nuits à la belle étoile...

  • En 1878, Stevenson n'est pas encore l'écrivain reconnu de L'île au trésor (1883) ou de L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde (1886) . Le 22 septembre, en quête d'aventure et pour guérir d'un chagrin d'amour, Robert-Louis Stevenson, a 28 ans, part à pied du Monastier-sur-Gazeille accompagné d'une ânesse, Modestine, pour rejoindre douze jours plus tard Saint-Jean-du-Gard. Dans un pittoresque journal de route, il raconte avec humour, au fil des 150 kilomètres du parcours, ses déboires avec Modestine, découvre des lieux chargés d'Histoire - la terrible guerre des Camisards -, évoque ses rencontres et ses nuits à la belle étoile... " J'étais l'animal le plus heureux du monde ", écrivait-il.
    Passant par le Mont Lozère, il fit étape au Pont-de-Montvert, où se déroula, sous le siècle de Louis XIV, l'assassinat de l'abbé du Chayla qui déclencha la terrible guerre des Camisards en 1702, événement raconté par Stevenson et auquel l'auteur accorde une large place dans cette bande dessinée.
    Ce chemin, tracé par Stevenson, est depuis devenu le fameux GR 70 (qui parcourt les Cévennes par la Haute-Loire, l'Ardèche, la Lozère et le Gard), assidûment pratiqué par de nombreux randonneurs.

empty