Le peuple et la maison de Dieu dans la doctrine écclésiale de saint Augustin

À propos

Laquelle de ces deux définitions de l'Église est-elle la plus juste : "le corps du Christ" que l'encyclique de Pie XII Mystici corporis mettait au premier plan en 1943, ou "le peuple de Dieu", expression que Manes Dominikus Koster employait dans ses travaux en 1940 ? Le théologien Munichois Gottlieb Söhngen penche pour la deuxième définition mais souhaite approfondir cela en étudiant la théologie des Pères sur le sujet. Parmi les jeunes théologiens allemand de l'époque, Joseph Ratzinger, alors âgé de 23 ans, s'empare du sujet. Cet ouvrage est le fruit de cette réflexion nourrie auprès de saint Augustin, Origène ou saint Cyprien.
On y retrouve la clarté et la justesse de ton de celui qui deviendra par la suite le pape Benoît XVI et le grand théologien que nous connaissons.

Cet ouvrage est la traduction de la thèse de Joseph Ratzinger (futur pape Benoît XVI), soutenue en 1951 à la Faculté de Théologie de l'Université Ludwig Maximilian de Munich avec la mention summa cum laude et publiée en 1954 en allemagne.

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Branches du christianisme > Catholicisme

  • Auteur(s)

    Joseph Ratzinger

  • Éditeur

    Desclee De Brouwer

  • Date de parution

    20/11/2015

  • EAN

    9782220076447

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Joseph Ratzinger

Professeur de théologie dogmatique puis archevêque de Munich, Benoît XVI, Joseph Ratzinger, devient cardinal en 1977. Il est nommé Préfet de la Congrégation pour la
doctrine de la foi. Il fut élu à l'Académie des sciences morales et politiques de l'Institut de France. Il est élu pape en 2005 et renonce à ses fonctions en 2013.

empty