À propos

Deux assassinats à vingt-deux ans d'écart, un diacre pas très catholique, un trafic d'enfants volés sous Franco, un vrai faux Dali qui refait surface, une commissaire de police à la famille corsetée par des secrets et des mensonges inavouables : Collioure petit port de tous les péchés.
Barcelone, 25 décembre 1963. Corps à moitié dévorés par la chaux, Lluis et Gloria Rodriguez gisent près du chenil de leur propriété. Lèvres scellées par de la cire, dans leurs mains ligotées, jointes en prière, un tió de Nadal, figurine du folklore catalan. Leur fils, Guillermo, d'abord soupçonné, est relâché faute de preuves, et l'affaire classée.
Collioure, été 1985. Les fêtes de la Saint-Vincent commencent étrangement pour la commissaire Marianne De Puech, fraîchement nommée à Perpignan : sa nièce est sauvée de la noyade par un inconnu, la maison de son père est cambriolée sans que rien ne soit volé, un tió de Nadal est déposé sur la tombe de sa mère et le corps du diacre barcelonais Guillermo Rodriguez est découvert à l'ermitage de Notre-Dame-de-Consolation. Ce meurtre a-t-il un lien avec celui de ses parents ? Pourquoi les indices convergent-ils vers une toile de Dali qui semble familière à Marianne ? À trop scruter la vérité, ne va-t-elle pas déclencher une véritable bombe à retardement ?


Rayons : Policier & Thriller > Thriller


  • Auteur(s)

    Laurence Haloche

  • Éditeur

    PRESSES DE LA CITE

  • Distributeur

    INTERFORUM

  • Date de parution

    26/10/2023

  • Collection

    Terres Sombres

  • EAN

    9782258197268

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    19.2 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    298 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Laurence Haloche

  • Naissance : 1-1-1966
  • Age : 58 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Laurence Haloche est rédactrice adjointe au service Art de vivre du Figaro Magazine et chroniqueuse gastronomique. Son premier roman, Les Plaisirs de la chair (Plon, 1996), a été traduit dans plusieurs langues. Collioure n'a pas de secret pour elle : elle y a passé toute son enfance.

empty