Le paradis à la porte ; essai sur une joie qui dérange Le paradis à la porte ; essai sur une joie qui dérange
Le paradis à la porte ; essai sur une joie qui dérange Le paradis à la porte ; essai sur une joie qui dérange

Le paradis à la porte ; essai sur une joie qui dérange

À propos

Comment donner le goût du paradis ? La question est fondamentale, et recouvre une réalité très concrète. Car le paradis n'est en rien l'ajournement de la joie ou d'un devenir meilleur. Il n'est pas un arrière-monde. Le goût du paradis, c'est la pression de la joie, ici et maintenant. L'annonce du paradis transfigure le monde présent. Avec la violence d'un déchirement, d'une irruption : on tue le Christ parce qu'il annonce le Royaume. C'est sans doute parce que le paradis est insuffisamment prêché que le christianisme a tendance à se réduire à un moralisme. Mais réfléchir au paradis, c'est aussi récuser l'idée d'un paradis terrestre, c'est empêcher l'utopie et sa pente totalitaire : la société parfaite est produit de l'enfer, elle résulte de la volonté de temporaliser l'espérance.

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme

  • EAN

    9782757837825

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    480 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    268 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Fabrice Hadjadj

  • Naissance : 1-1-1971
  • Age : 49 ans

Fabrice Hadjadj, né en 1971, est essayiste, philosophe et dramaturge.ÿProfesseur de philosophie et de littérature, il dirige aujourd'hui l'institut Philanthropos (Fribourg, Suisse). Collaborateur régulier à Art press, au Figaro littéraire, à Panorama, à La Vie, il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont : Réussir sa mort (Grand prix catholique de littérature 2006), L'Agneau mystique (2009), La Foi des démons (prix de Littérature religieuse 2010), Le Paradis à la porte (2011) et Comment parler de Dieu aujourd'hui ? (prix Spiritualités d'aujourd'hui 2013).

empty